Molière: la biographie

Lisez la présentation de Molière et répondez aux questions de compréhension.

“Vous me connaissez sous le nom de Molière mais je suis né sous le nom de Jean-Baptises Poquelin en 1622 à Paris. Malheureusement, ma mère est morte quand j’étais encore un jeune enfant. Mon père était un riche marchand et tapissier qui travaillait pour le roi et grâce à lui j’ai pu suivre des études de mathématiques et de physique. Cependant, ce qui m’intéressait réellement c’était le théâtre, plus précisément la dramaturgie. Alors, en 1643, avec quelques amis, nous avons fondé une troupe: “L’illustre théâtre”. Ma femme, Madeleine Béjart faisait aussi partie de cette troupe.
Malgré notre grand talent, à cette époque, nous ne rencontrions pas de succès à Paris. Il a fallu partir en province pour pouvoir payer nos dettes. Pendant 13 ans, nous avons parcouru la France de représentations et représentations. Nous sommes revenus à Paris en 1658 et nous avons eu l’honneur de jouer une tragédie à la cour royale. devant notre roi Louis XIV. A mon grand désespoir, notre représentation n’a pas été appréciée et j’ai séduit la cour avec une farce! C’est ainsi que j’ai commencé à écrire des comédies. Ces comédies “peignent” les personnages de mon époque. A travers l’humour, je critique certains travers de la société.
Je ne suis pas seulement l’auteur de ces comédies, j’en suis aussi l’acteur principal. Le roi Louis XIV apprécie notre jeu et permet à ma troupe de s’installer au palais royal. Sa majesté nous soutient et nous encourage mais, comme vous le savez probablement, à mon époque, l’église a un grand pouvoir. Ainsi, lorsque je dénonce le fanatisme religieux dans mon oeuvre “Tartuffe”, l’archevêque de Paris a été furieux et a obtenu du roi que cette pièce soit interdite. J’ai alors écrit “Don Juam” qui s’est vu interdire également.
Malgré ma résistance, j’ai été affaibli et j’ai rencontré des problèmes de santé.
Saviez-vous que je suis mort sur scène en 1673? Avec mon statut de comédien, je n’ai pas pu être enterré comme chrétien.
Aujourd’hui, tous les élèves français étudient au moins une de mes œuvres pendant leur scolarité. Je vous laisse découvrir mon talent….”

Questions de compréhension: