La démocratie: compréhension écrite

Lisez la présentation suivante et répondez aux questions de compréhension.

La France est une démocratie. C’est un nom qui vient du terme grec « demos », le peuple et de « cratos », le pouvoir. L’article 2 de la Constitution de 1958 dit que le principe de la République est : le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple
C’est ainsi que Périclès, général grec qui a vécu il y a 2 500 ans, a défini la démocratie. Cette formule a été reprise par Abraham Lincoln, seizième président des Etats-Unis, au cours de la guerre de Sécession.

On dit que la France est une démocratie représentative car elle n’est pas directement gouvernée par le peuple, mais par des représentants élus par lui.

VOTER : COMMENT ÇA MARCHE ?
Le citoyen vote pour exprimer son opinion ou pour choisir son représentant. Il le fait également quand il est consulté par référendum, par exemple sur les sujets importants prévus à l’article 11 de la Constitution. C’est par le vote qu’il peut élire son maire, son député ou le Président de la République.

En France, le vote se fait au suffrage universel, cela signifie que tous les citoyens ayant plus de 18 ans et  inscrits sur les listes électorales peuvent voter. Mais ce ne fut pas toujours le cas, pendant longtemps il fallait, par exemple, payer un montant minimal d’impôt pour pouvoir voter (on appelle ça le suffrage censitaire, du terme “cens” qui signifie impôt).

Et il a fallu attendre 1945 pour que les femmes puissent voter !

“Dans notre législation telle qu’elle est, la femme ne possède pas, […] elle ne vote pas, elle ne compte pas. Il y a des citoyens, il n’y a pas de citoyennes. C’est là un état violent ; il faut que ça cesse.” Victor Hugo, Actes et Paroles, 1876

Au bureau de vote, le citoyen doit se présenter avec sa carte d’électeur et une pièce d’identité. Ensuite, il prend les bulletins des différents candidats et rejoint l’isoloir, pour mettre le bulletin du candidat qu’il a choisi dans une enveloppe.

L’isoloir est entouré de rideaux afin que chacun puisse voter pour qui il souhaite en toute liberté et sans pression extérieure : le suffrage est secret. Enfin, il faut glisser son bulletin dans l’urne. Symboliquement, la personne qui tient le bureau de vote dira alors : “a voté !”

En Belgique, au Luxembourg ou encore en Australie, le vote est obligatoire. Ça n’est pas le cas en France, mais sur la carte d’électeur, il est inscrit « voter est un devoir civique ».

Source: http://junior.senat.fr/13-ans-et/la-republique/la-democratie.html

Questions de compréhension: